LE 1er SYNTHETISEUR

Mon tout premier synthétiseur a été un Yamaha CS-15 (monophonique), acheté à un copain qui s’appelait Alain. C’était un synthé purement analogique, sans connexion MIDI ni mémoire pour enregistrer ses réglages. Ce qui m’obligeait donc à devoir dessiner tous les réglages et à indiquer les valeurs correspondantes. Néanmoins avec ses deux oscillateurs et ses deux filtres individuels, on pouvait créer des sons assez épais et intéressants. C’est sur ce synthé que j’ai d’ailleurs fait mes premiers pas avec la synthèse soustractive. Un seul LFO mais deux enveloppes. C’était déjà un synthé qui malgré sa lacune monophonique donnait plus de liberté que les (pourtant très répandus) Roland « Juno » qui eux étaient polyphoniques.

 

 >>#1 : Au tout début >>#3 : La synthèse F.M.