Home Studio : Mac ou PC ?

Mac ou PCD'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours assisté à un affrontement acharné entre diverses familles d'ordinateurs. Parfois ce débat porte essentiellement sur les différences techniques et technologiques. Parfois c'est presque au niveau théologique et religieux que cela se passe. En effet certains ne jurent que par un certain type d'Operating System ou un certain look/design. D'autres ne jurent que par certaines applications ne tournant que sous une machine tout à fait spécifique.

Impossible de toute façon de mettre tout le monde d'accord, tant il y a de paramètres qui tendent vers des besoins extrêmement spécifiques et/ou des façons de travailler profondément ancrées dans les moeurs et dont on ne veut absolument pas changer. A ce titre d'ailleurs je connais encore certaines personnes travaillant sur de très vieux séquenceurs et qui n'éprouvent aucunement le besoin d'en changer, étant habitué de longue date à leur programme sans avoir le moindre besoin de posséder autre chose ou fonctionnalités supplémentaires. Je peux d'ailleurs le comprendre et respecte tout à fait leur choix !

Mais dans le monde musical, l'affrontement suprême est bien entendu le débat Mac ou PC. J'ai déjà entendu de tout, aussi bien dans le "clan des mac" que dans le "clan des PC". Ca se bat à coup d'arguments parfois très surfaits, et très souvent mensongers.

Mais tout d'abord... Quelle machine utilises-tu JM ?
Un mac-mini dual-core 2Ghz, 2go de ram.

Ah Ah ... Tu serais alors plutôt "Mac" que "PC" !
Absolument pas. La seule chose qui a motivé ma décision était de pouvoir utiliser une machine puissante aussi silencieuse et petite que possible. J'ai longtemps cherché dans le domaine des PC, mais les solutions ne me plaisaient pas car je savais Windows Vista assez gourmand en ressource. Or dans le cadre d'une machine totalement dédiée au MAO (Musique Assistée par Ordinateur), je voulais faire bénéficier le maximum de puissance aux programmes de type séquenceurs, synthétiseurs virtuels, ... et non pas me retrouver dès le départ pénalisé en utilisant un Operating System s'accaparant déjà beaucoup de puissance CPU et mémoire.

Oui, donc tu admets la suprématie du Mac sur le PC ?
Certainement pas. Aujourd'hui les choses ont fortement évolué et on trouve facilement des PC totalement silencieux, aussi puissants si pas plus que le plus puissant des Mac, et pour un prix très avantageux.

Ah ? Peux-tu expliquer ?
Les différents PC que j'ai estimé avant de choisir mon Mac présentaient soit un problème lié à l'Operating System (en effet je ne voulais pas de Windows Vista pour des raisons évoquées plus haut), soit il manquait un port Firewire 800 pour la liaison avec ma table de mixage numérique, soit il s'agissait d'un PC "produit blanc" affublé d'une tour bon marché et générant un bruit de fonctionnement mortellement désagréable.
Je cherchais surtout un PC car il existe une infinité de programmes très utiles, souvent gratuits, et magnifiquement conçus pour le monde PC/Windows. Par exemple sous Windows XP qui est bien moins gourmand que Mac OS.X j'aurais pu profiter pleinement de certains éditeurs pour mes synthés et qui n'ont pas d'équivalent dans le monde Mac. Ou pouvoir utiliser mes plug-ins de Cubase SX3 sur Cubase 4 sans devoir passer par l'émulateur Rosetta de Mac. En effet sur Mac, les plug-ins VST2 ont été réécris pour les processeurs Intel. Mais Steinberg n'a pas jugé nécessaire de recompiler les anciens plug-ins VST1 écris pour les processeurs PowerPC (G3, G4) afin de les rendre nativement utilisables pour les processeurs Intel qui pourtant représentent le standard aujourd'hui dans le monde Mac.
En prime, les drivers pour ma table Alesis Firewire sont bien mieux optimisés et régulièrement remis à jour par rapport à ceux pour Mac OS.X
Mais ça ne s'arrête pas là, il y a également des programmes qui aujourd'hui ne fonctionnent que sur PC et ne sont pas portés sur Mac.

C'est étonnant tout ça ! Pourtant on dis toujours que le Mac est très prisé dans les domaines artistiques.
Au milieu des années 80, le Mac était plus convivial que les PC qui tournaient toujours en mode de commande (DOS) dont les limitations généraient de nombreux soucis de configuration (les fameux fichiers config.sys et autoexec.bat). Les "artistes" n'étant pas des informaticiens, ils désiraient avoir une machine très simple d'utilisation et pas devoir modifier et rechercher les configurations optimales pour leurs programmes. Mais depuis 1995 tout cela est de l'ordre de la légende urbaine, car le PC a dépassé le Mac sur son propre terrain.

Ah bon, tu trouves ? J'ai plutôt l'impression que le Mac a toujours eu 2 guerres d'avance sur le monde PC.
Reprenons les faits...  Les premiers Macintosh tournaient sur des microprocesseurs Motorola 68000. Dans le monde PC on trouvait des Intel 8086, 80286. Le 68k était largement mieux pensé et optimisé que le 8086 et 80286,  mais l'OS du mac était écrit en Pascal et était donc très très lent à l'usage. Intel arriva rapidement avec les 80386SX et DX . Motorola sorti donc les 68020 et 68030. Puis le 68040 qui était le haut de gamme. Malheureusement en vain, car Intel était déjà là avec son Pentium et l'écart entre la famille Pentium et 68k devint rapidement un gouffre.
Apple opta donc pour un changement radical de processeur. Avec I.B.M. et Motorola, Apple créa un consortium qui permis de créer un nouveau type de microprocesseur : Le PowerPC !
Mais rapidement, malgré d'indéniables qualités, le pentium II et ensuite le pentium III écrasait toujours le PowerPC qui pourtant affichait de jolies performances. Finalement sorti le G4 avec son moteur Altivec. Tellement révolutionnaire qu'il était considéré comme une menace (et donc les Mac à base de G4 étaient interdis) dans certains pays qui voyait le G4 comme une machine capable de décoder des clés d'encryption en des temps records !
Néanmoins les évolutions du Pentium III, des processeurs AMD Athlon, et ensuite les Pentium IV finirent d'écraser les performances du G4. IBM sorti le G5 mais ce processeur était déjà largement dépassé dès sa sortie, et surtout était impossible à intégrer dans les Mac portables !

Le graphisme ? Idem. Les constructeurs de cartes graphiques étaient très actifs dans le monde PC (dû aux jeux vidéos, quasi absents du monde Mac). Et on pouvait s'offrir pour un prix toujours plus bas des cartes graphiques toujours plus puissantes ! D'ailleurs à la fin des célèbres stations graphiques Silicon Graphics, le milieu se tourna vers des PC Windows avec cartes graphiques 32 bits sur bus ultra-rapide AGP.
A tel point qu'Apple abandonnera son bus propriétaire pour également adapter ses puces graphiques sur des bus AGP, s'alignant ainsi sur la technologie du "monde PC".
Les réseaux ? Idem. Apple abandonnera très rapidement son système propriétaire Appletalk pour prendre en charge le TCP/IP devenu un standard mondial.
Les ports externes ? Idem. Au départ hermétique aux ports USB, plus lents et moins fiables que le Firewire, finalement l'USB s'imposera au point où à partir de 2007 le Firewire commencera a entamer son déclin, malgré le Firewire 2....
Aujourd'hui, si on prend n'importe quel Mac, nous avons dedans 99% d'un PC milieu de gamme. Un processeur Intel dual-core, ou i3, de la mémoire "PC", des puces sonores similaires à celles des cartes sons des PC, et des circuits graphiques souvent de milieu de gamme. Les connecteurs internes sont à la norme SATA comme sur n'importe quel PC. Les disques durs utilisés sont Seagate, Maxtor, Western Digital, ... comme dans le monde PC. Alors que reste-t-il de Mac dans des Mac ?

Ouais bon ... admettons que les Mac ont dû évoluer vers ce que tu expliques... N'empêche que OS.X est bien supérieur, fiable, stable que Windows ! Ca tu ne nieras pas ?

Ca dépend quelle version de Mac OS.X car certaines ne sont prises en charge par certains programmes, certaines sont vraiment peu optimisées pour la gestion de la mémoire aussi ... Tout comme l'avant XP dans le monde Windows. Aujourd'hui Windows XP est à mon avis l'Operating System le plus léger qu'il soit pour faire tourner une station musicale. En prime si les drivers des cartes sons sont à jour, il est également extrêmement stable ! Idem pour Windows Vista qui a aujourd'hui fait beaucoup de progrès par rapport à sa sortie. Quand à Windows 7, il est incassable, assez peu gourmand et idéal pour faire tourner les programmes modernes comme ceux qui tournaient sur XP.
Je ne débattrai pas de l'aspect de la sécurité ou de ce qui sort du créneau musical. Je remarque juste que sur PC Windows XP, Vista et 7 des programmes comme Reason, Cubase, .... tournent admirablement bien. Ils tournent également admirablement bien sur OS.X ! A mon humble avis, depuis 2005 la question de la stabilité d'une station musicale n'est plus au niveau de l'Operating System... Mais des drivers !

Si je résume tu serais alors pro-PC et anti-Mac ?
Non ! Je suis pragmatique, logique et cohérent. Je ne choisi pas une machine pour des causes fanatiques ou qui échappent à la raison cartésienne. J'ai acheté mon Mac-mini car à cette époque, il n'y avait pas d'équivalence pour le prix. D'ailleurs je pourrais très bien installer un Operating System Windows dessus vu que c'est à 99% un PC d'un point de vue hardware. C'est d'ailleurs très probablement ce que je ferai quand j'aurai terminé d'écrire et enregistrer Antik/Symphonia-B.
Le Mac-mini est une magnifique petite machine. Très performante, quasiment parfaitement silencieuse, qui ne chauffe pratiquement pas et qui possède suffisemment de connecteurs USB et Firewire pour me permettre de brancher tout mon équipement dessus. Il est fiable à 100% puisque je ne l'utilise que pour la musique, sans installer quoi que ce soit d'autre.
A l'époque le seul système PC qui était intéressant, tournait sous Vista et générait de légers micro-décalages que je n'ai jamais pu solutionner. Même en passant des heures à l'optimiser. Donc mon choix s'est porté très logiquement sur le Mac-Mini. J'aurais pu choisir un iMac mais je disposais déjà d'un écran plat de très bonne qualité... Sinon j'aurais opté pour un iMac.