VST : Arturia V-Collection V3

Arturia Jupiter8vRécemment je lisais certains forum où comme d'habitude chacun y va de ses arguments radicaux et assassins pour démontrer que le VST "x" est infiniment plus génial que le VST "y".
Il y a même une catégorie de personnes qui prônent un type de VST (marques/modèles) pour un certain type de musique... Ca aussi c'est issu d'une puissance de raisonnement hors du commun.
Dans la même logique, ces grands penseurs en 1985 auraient pu déconseiller à Phil Collins d'utiliser un EMU Emulator II sur scène car ce sampler était utilisé par des groupes électroniques (Depeche Mode, Front 242, ...).
Eh bien désormais cette "logique" est appliquée au pied de la lettre, au degré zéro de l'intelligence. Désormais, les VST sont donc associés et associables à des genres musicaux...
Oh bien sûr, j'assume mon cynisme et certains QI limités pourraient objecter que certains VSTi sont réellement orientés pour la trance/dance avec des arpégiateurs très typés... Oui, bien sûr, mais qui nous oblige à les utiliser ? Ou mieux ... Pourquoi ne pas détourner leurs spécificités afin justement d'entrer dans l'expérimentation ?
Le Roland JX-305 aussi était destiné à faire des boucles/groove en temps réel sur scène avec des fonctions spécialisées dans le changement rapide de patterns, etc... Mais il fut pourtant également utilisé pour faire des musiques de films, et même de la musique de variété (pour ces strings très doux notamment)...

Bref, plus que jamais les catégories prônant un radicalisme basique est de mise.
Je lisais également que le "super-titanor" et le "gigantic-obliterator" (ne cherchez pas, j'ai détourné les noms de ces VST qui finissent néanmoins en "or") étaient des VST-killer, qui écrasaient tout sur leur passage, y compris les VST d'Arturia, qui pour certaines oreilles expertes sonnent vraiment très mal...
N'ayant pas le courage d'essayer de raisonner ces super-experts capables de distinguer les 2% de différence dans le spectre audio entre le synthé hardware et sa modélisation software, j'ai décidé de donner mon avis de simple utilisateur.... Mais après tout, désormais il semblerait que tout le monde soit un super-expert dans les forum... Et cette expertise ne supporte aucune comparaison et encore moins contradiction... Radicalisme ... Fanatisme ... Quand tu nous tiens ...
Arturia CS80J'utilise les VST d'Arturia depuis longtemps, et je dois dire que si jusqu'ici j'avais parfois de petites frustrations (mapping controleur midi absent, gestion des exports de programmes un peu confus,... ), je trouve qu'ils ont atteint un degré d'excellence vraiment très élevé avec cette V-Collection 3 !
Pour rappel, ces VSTi ne sont pas conçus pour créer un "gros son qui tue tout, qui pulvérise les 5 premiers rangs à Bercy rien qu'en jouant un Do#" (pour ça il existe un tas de saloperies, souvent gratuites ou presque qui produisent un son qui en effet arriveront très certainement en effet à tuer des gens à bout portant). Non ici, le but des VSTi d'Arturia est de modéliser au mieux le comportement réel de synthétiseurs réels (Prophet, Jupiter8, MiniMoog, Moog-Modular, CS-80, et un tout nouveau VST : le SEM-V). On trouve également dans cette V-Collection une boite à rythmes, SPARK, permettant d'émuler presque tout ce qui est boite à rythmes "vintage". Loin d'être juste un outils de type "lecteur d'échantillon", on va pouvoir accéder à des propriétés psycho-acoustiques, ainsi qu'à des filtres, et des possibilités de mixages assez poussées. Bref c'est une véritable machine à sculpter le son, dotée d'un séquenceur intégré et très bien pensé. Cependant ce VST semble vraiment gourmand en ressource CPU !

Arturia SparkRevenons à nos grands penseurs qui trouvent que ces VST utiliseraient le même moteur de rendu de synthèse et quel seul l'habillage graphique des VSTi serait différent... Ces personnes devraient en profiter pour changer d'oreilles également. Il suffit d'enregistrer le son non filtré d'un sawtooth provenant du CS80, du Jupiter8, du SEM-V ou du MiniMoog pour se rendre compte de façon flagrante que le timbre du son est radicalement différent. Pour avoir utilisé un Jupiter-8 quotidiennement pendant près d'une décennie, je peux assurer que la version VSTi d'Arturia est vraiment une réplique presque parfaite ! Bien sûr, certains ne seront pas de cet avis, mais je rappelle que ces synthés analogiques ne sonnaient pas tous exactement pareil. Mon Jupiter-8 par exemple produisait un son légèrement plus medium que celui d'un pote (utilisant mon propre casque directement connecté au synthétiseur). Le mien était plus récent (1 an 1/2) et probablement qu'à l'époque certaines choses étaient réglées à l'oreille au niveau des circuits électroniques, ce qui pouvait probablement influencer légèrement la nature du son produit.

Je ne vais pas faire un test de ces différents synthés composant la collection, ça seraient infiniment trop long.
Mais pour ceux qui désireraient retrouver à 95% (ou mieux) le son original de ces quelques synthétiseurs de légende, qu'ils se précipitent sur cette V-Collection 3 car ils y trouveront leur bonheur à coup sûr !